voyager en malaisie voyager en bus en malaisie visiter la malaisie se déplacer en malaisie
Asie,  Malaisie

Faire le tour de la Malaisie en bus (+ traversée de la frontière Singapour)

Quel meilleur moyen de voyager que le bus? Bon ok, l’avion c’est plus rapide et parfois moins cher (comparé aux trains par exemple) mais le bus est vraiment un moyen de transport extraordinaire. C’est souvent pas cher, pas besoin de payer pour une valise comme pour les avions low-cost et si on ne voyage pas de nuit, on peut admirer les beaux paysages. Puis ça donne le temps de se reposer, de lire un bon livre (sauf si on voyage en montagne) ou de regarder une petite série téléchargée sur Netflix ou même un film. On peut aussi faire des connaissances!

Booking.com

Le bus est donc le moyen parfait pour voyager lorsque l’on a le temps. Mais même lorsque l’on a pas le temps, les bus de nuit sont parfaits pour gagner du temps et de l’argent (pas besoin de payer une nuit d’hôtel).

Donc dans cet article je vais (brièvement) parler de mon voyage en Malaisie mais à travers mes voyages en bus.

Etape 1: Kuala Lumpur – Kuala Besut

Après 2 journées dans la capitale de la Malaisie, mon bus était à 23h30 dans un endroit qui n’est PAS un arrêt de bus. Donc pas de kiosque d’information, pas de panneau d’information, rien de tout ça. L’arrêt indiqué sur mon billet est seulement un arrêt de métro, sans parking réservé aux bus.

visiter malaisie visiter la malaisie en bus se déplacer en malaisie visiter kuala lumpur visiter batu caves malaisie
Les Batu Caves, à ne pas manquer lors d’une visite à Kuala Lumpur.

Ma première destination est Kuala Besut Jetty, où je prendrai un petit bateau pour me rendre aux îles Perhentian, à environ 30 minutes en bateau rapide de l’arrêt de bus.

Attente & stress à Kuala Lumpur

Pendant que je stressais à l’idée de rater mon bus car je ne sais pas si je suis au bon endroit ou pas, le chauffeur me contacte via WhatsApp (heureusement que je remplis la case “Numéro de téléphone” lorsque je réserve les billets!) et en fait le bus attendait sur la bande d’arrêt d’urgence près de la sortie d’autoroute! J’étais très soulagée.

visiter malaisie visiter la malaisie en bus se déplacer en malaisie visiter kuala lumpur
L’édifice Sultan Abdul en plein centre de Kuala Lumpur

La compagnie de bus que j’avais pris s’appelle CTTS Holiday et j’ai eu 1 ou 2 autres bus avec. Ils mettent la clim à fond (c’est valable pour les autres bus) donc c’était assez compliqué de dormir. J’ai même du sortir ma serviette pour me couvrir avec durant la nuit, telle une couverture. Mais la chose que je n’ai pas compris c’est pourquoi nous sommes restés dans Kuala Lumpur pendant des heures avant de partir enfin pour notre destination à 2 heures du matin.

visiter malaisie visiter la malaisie en bus se déplacer en malaisie visiter kuala lumpur visiter mosquée kuala lumpur déplacements en bus malaisie

En soi, cela m’arrangeait car si j’arrivais trop tôt à l’arrêt de bus, j’aurais du attendre dehors dans tous les cas.

Coût du trajet: 15 $US

Arrivée à Kuala Besut Jetty

Nous arrivons après 9 heures du matin. Durant la nuit, nous avions des arrêts fréquents pour aller aux toilettes ou acheter à manger (je ne comprends pas les gens qui achètent à manger à 3 heures du matin, sauf si tu rentre d’une grosse soirée bien arrosée.)

iles perhentian kecil voyager en malaisie en bus déplacements en bus voyager en bus malaisie se reposer en malaisie plages malaisie
Long Beach et son eau claire

Personnellement, j’ai essayé de dormir, malgré le fait qu’il faisait très froid. Une fois arrivés, un homme rentre dans le bus et parle malais. Certaines personnes ne l’écoute pas et sortent et je comprends très vite que ce monsieur essaie de vendre les tickets pour le bateau. Je lui fait comprendre que j’en ai besoin d’un. Les prix sont les mêmes avec n’importe quelle compagnie, mais les horaires varient.

L’aller-retour coûte 70 MYR (un peu moins de 20 euros). Il faut également payer une taxe marine qui va pour la conservation de l’habitat marin qui coûte 30 MYR (un peu moins de 10 euros).

iles perhentian kecil voyager en malaisie en bus déplacements en bus voyager en bus malaisie se reposer en malaisie plages malaisie
Petit coin de paradis, sable blanc et eau claire

Pour prendre le bateau retour, il suffit d’appeler le jour qui précède le départ et “réserver” le bateau.

Etape 2: Kuala Besut – Penang

Ce trajet longe la frontière avec la Thaïlande et me fait traverser la Malaisie en largeur. Le trajet était censé durer entre 5 et 7 heures. La compagnie de bus était encore CTTS Holiday.

Le départ est à 15 heures, avec une arrivée prévue aux environs de 22 heures. Mais tout ne se passe pas comme prévu…

Panne de bus en Malaisie

Et oui, il fallait bien que ça arrive! A 1h30 de la destination finale, le bus tombe en panne. Il était 20 heures 30. Après 1 heure, un autre car approche et propose de prendre les passagers, mais il s’arrête à 40 minutes de la destination finale. Vu que j’étais seule, je préfère attendre car prendre un taxi au milieu de nulle part en pleine nuit me coûtera une fortune. Un groupe d’espagnols et quelques malais décide de se rendre à l’autre bus.

visiter malaisie en bus déplacements bus iles perhentian kecil voyager en malaisie en bus déplacements en bus voyager en bus malaisie  visiter penang malaisie visiter georgetown
Petit parc sympa plein de couleurs

Nous sommes environ plus que 6 à rester. Le manque de communication des conducteurs était vraiment déstabilisant. C’est en voyant les passagers partir que j’ai du me lever et demander ce qu’il se passe, sinon je n’aurais eu aucune information.

visiter malaisie en bus déplacements bus iles perhentian kecil voyager en malaisie en bus déplacements en bus voyager en bus malaisie  visiter penang malaisie visiter georgetown

Au final, nous avons attendu jusqu’à 3 heures du matin pour une dépanneuse et je suis arrivée à 5 heures du matin à mon auberge de jeunesse. Inutile de dire que ce voyage était plus long que prévu…

Coût du trajet: 12.5 $US

Visite de Penang

En essayant de rester brève, Penang est une île qui se trouve à l’Ouest de la Malaisie. La ville principale est Georgetown, une ville au passé colonial. Il y a de nombreuses activités à faire, mais ce que j’ai vraiment aimé c’est le choix en street food.

visiter malaisie en bus déplacements bus iles perhentian kecil voyager en malaisie en bus déplacements en bus voyager en bus malaisie  visiter penang malaisie visiter georgetown peranakan mansion visiter
Dans une ancienne mansion coloniale dans Georgetown

Il y est également possible de se baigner (évidemment, c’est une île!).

Etape 3: Penang – Cameron Highlands

Après 2 jours à Penang, direction Cameron Highlands, connu pour ses plantations de thé en altitude. Il y fait plus frais que dans le reste du pays vu que c’est une région en plus haute altitude. Il y est également possible de faire quelques randonnées, les chemins sont plus ou moins bien indiqués.

Plantations de thé

Cependant, le réseau de bus local n’est pas très bon, le Uber local (grab) n’est pas disponible dans cette région donc à part marcher, faire du stop ou prendre un taxi, les options pour se déplacer sont assez limitées. Mais les grandes ville ont tout sur place et la majorité des chemins de randonnées sont accessibles à pieds, sauf si on compte les faire que dans une direction (sans le retour).

faire de la randonnée cameron highlands visiter la malaisie en bus se déplacer en malaisie visiter la malaisie visiter cameron highlands
Indication pour les chemins de randonnée

Pour le bus, le trajet à duré 5 heures. Les 2 dernières heures étaient assez longues car le bus devait grimper et zigzaguer à travers les montagnes. La compagnie de bus s’appelle Untiti Express et il y avait la wifi dans le bus.

Coût du trajet: 8 $US

Etape 4: Cameron Highlands – Kuala Lumpur

Après 1 jour et demi à Penang, retour à Kuala Lumpur pour une demi-journée. Le trajet était très rapide (5h30). Une fois arrivée, il était trop tôt pour m’enregistrer à l’hôtel. Heureusement, j’ai pu laisser mon sac à dos avant d’aller faire du shopping…

Je suis allée au Low Yat Plaza, un centre commercial dédié aux appareils électroniques. J’ai décidé d’y acheter un téléphone et une caméra GoPro. Les prix y sont légèrement moins chers qu’en Europe, c’est pour cela que j’ai décidé d’acheter.

visiter malaisie petronas tower se déplacer en bus en malaisie faire le tour de la malaisie en bus déplacements en bus visiter kuala lumpur
Petronas Tower, emblématique de Kuala Lumpur

Puis à 15 heures pile, je suis prête à m’enregistrer dans ma suite 5 étoiles (dommage que ce n’était que pour 1 nuit, mais bon le budget est serré!) et j’ai pu profiter de la “Infinity pool” avec une vue incroyable sur la skyline de Kuala Lumpur.

infinity pool kuala lumpur visiter la malaisie en bus visiter kuala lumpur se déplacer en bus en malaisie déplacements bus visiter la malaisie
La vue de l’infinity pool d’un hôtel 5 étoiles. Il faut être client pour utiliser la piscine

Pour avoir cette belle vue et avoir la chance de rester dans cette incroyable hôtel, il est possible de réserver via Booking, The FACE Suites. J’ai payé la nuit 90 euros, et franchement, vu les services et la chambre immense, avec frigo, machine à laver, plaques de cuissons, c’est certes un prix assez élevé mais raisonnable.

Etape 5: Kuala Lumpur – Singapour

Le lendemain, mon bus est assez tôt (7 heures du matin). Je stress un peu car le passage en frontière doit être fait en 20 minutes, sinon le bus part sans nous.

Une fois arrivée à la frontière malaisienne, il faut la passer afin de recevoir un tampon de sortie dans le passeport. Puis il faut revenir dans le bus car la frontière de Singapour est un peu plus loin. Un pont relie la péninsule malaisienne à Singapour.

visiter singapour traverser la frontière singapour malaisie en bus se déplacer en bus en malaisie visiter la malaisie
Cloud Forest dans le Marina Bay Gardens, Singapour

Passage frontière Malaisie-Singapour

Une fois la frontière Singapourienne atteinte, il faut sortir avec ses valises et les passer au scanner puis faire la queue pour passer avec un agent de l’immigration. Nous étions l’un des premiers bus à arriver, donc pas beaucoup de monde au devant. Mais lorsque je passe au scanner, on me demande d’ouvrir mon grand sac à dos parce qu’il y a une bouteille

Oui j’y ai une gourde et des shampoings, c’est ce que je dis à la dame et elle me demande de les sortir! A ce moment là, je vois un groupe d’autres personnes arriver et je me dépêche de sortir une bouteille au hasard mais la dame ne voulait vraiment pas me laisser partir.

light show singapour marina bay gardens visiter singapour se déplacer en bus malaisie visiter la malaisie en bus traverser la frontière en bus singapour malaisie marina bay hôtel
Le fameux Hôtel Marina Bay, qui lui aussi a une Infinity Pool. C’est un hôtel 5 étoiles.

Je galère à refermer mon sac à dos (je joue à Tetris depuis le début, chaque chose dans mon sac à une place spécifique sinon il ne se ferme pas) du coup de je décide de prendre ma trousse de toilette à la main car je ne veux pas perdre ma place dans la queue et rater le bus!!

Passage à l’immigration

Lorsque je passe l’immigration, pour la première fois je crois, on me demande une preuve de sortie de territoire. Théoriquement, cette preuve peut être demandée, c’est juste que cela ne m’est jamais arrivé. Heureusement, j’avais imprimer à l’avance mon billet d’avion pour Tokyo et l’agent le regarde assez longtemps avant de tamponner mon passeport et de me laisser passer.

light show singapour marina bay gardens visiter singapour se déplacer en bus malaisie visiter la malaisie en bus traverser la frontière en bus singapour malaisie
Le spectacle des lumière dans les Marina Bay Gardens, gratuit, Singapour

Je rejoins le bus, ouf, pas besoin d’attendre le prochain! Plus qu’1 heure et nous arrivons au centre de Singapour.

Coût du trajet: 12.7 $US

Le bus est l’un de mes moyens de transport préférés. Le réseau ferroviaire dans certains pays n’est pas très bien développé, donc les trajets en bus ou en train prennent plus ou moins le même temps. Cependant, dans un pays comme le Japon, le réseau ferroviaire est tellement bien développé qu’il n’y a pas de sens de prendre le bus (sauf pour des raisons économiques car le shinkansen est assez cher) ou même l’avion (sauf si on veut se rendre sur des différentes îles).

Puis écologiquement, c’est sûr qu’il est préférable de prendre le bus n’est-ce pas?


Merci d’avoir lu cet article, je vous invite à rejoindre ma page Facebook:

Et à vous inscrire à ma newsletter:

Abonnez-vous à ma newsletter 🙂

* indicates required

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :