pvt partir 1 an japon voyager visa travail vacances
Asie,  Conseils & recommendations,  Japon

Partir au Japon 1 an à travers un PVT

Bon voilà, la plupart des gens de mon entourage le savent: je vais au Japon l’année prochaine. Pas dans le cadre de mes études car j’ai validé ma Licence récemment, ni dans le cadre d’un travail car il faut un sponsor mais…dans le cadre d’un PVT (Programme Vacances Travail) ! Du coup, j’ai décidé de faire un petit article pour partager ma préparation à mon visa et à la promotion de ce programme dont je pense les gens ne profitent pas assez.

Japon mont Fuji PVT visa 1 an voyager cerisiers en fleurs temple

Qu’est-ce que c’est ?

Le PVT est un programme basé sur un accord bilatéral entre 2 pays. La France a des accords avec 15 pays, dont le Japon, mais aussi l’Australie, Taiwan, le Canada, le Pérou, la Corée du Sud et même récemment la Russie. Ce visa est pour les moins de 30 ans, 35 ans pour le Canada et l’Australie récemment et permet de voyager dans le pays pendant 1 an. Il est également possible de travailler avec ce visa, sans restriction, sauf au Japon pas le droit de faire des travaux « de nuit » comme hôtesse de bar, barman, etc.

Donc voilà pour la petite introduction du programme, pour plus d’informations je vous invite à vous rendre sur le site pvtistes.net, mine d’or pour toutes les informations sur les PVT et sinon sur les sites des ambassades des pays concernés.

japon pvy voyager geisha kyoto osaka tokyo partir au japon

Comment ?

Je ne sais pas pour les autres pays, mais la demande de visa pour le Japon est gratuite ! Il faut donc « simplement » rassembler les pièces à fournir et se rendre dans le consulat de sa conscription. Pour moi c’était à Lyon. Les pièces à fournir (que vous pouvez retrouver sur le site de l’ambassade du Japon) :

Une lettre de motivation

Attention, ils la lisent vraiment. Vite mais ils la lisent quand même. En tout, je crois que la dame a du passé 3 minutes a regarder mon dossier. Dans votre lettre il faut parler de votre intérêt pour le Japon et pourquoi vous voulez y voyager pendant 1 an. Deuxième “attention”, ils regardent votre profil et si vous avez l’intention de rester dans le pays. Si vous parlez couramment japonais, évitez de le mentionner car en théorie il sera plus facile pour vous de trouver un travail et de rester dans le pays via un visa travail. Par exemple, j’ai mis que je voulais faire une année de césure avant de retourner faire mon master en France. Voici ci-contre ma lettre de motivation.

lettre de motivation pvt japon comment écrire conseils

Un plan de votre année

Si vous n’êtes jamais allé au Japon, ou même si vous y êtes déjà allé, cette partie vous prendra le plus de temps car vous allez devoir faire des recherches. Où allez-vous ? Pour quelle durée ? Quel logement et quel loyer ? Combien de budget pour la nourriture & les transports ? Quelles activités touristiques vous comptez faire et combien elles coûtent ? Quel travail et quel salaire ? Pensez bien à mettre 25 heures maximum de travail, ou même plutôt 20 heures car il faut que ça reste partiel en théorie. Sur place vous faites ce que vous voulez, vous pouvez même avoir deux petits boulots si vous voulez mais ça serait dommage de ne pas profiter du visa pour voyager!


Ce plan permet de montrer que vous avez réfléchi à votre voyage et que vous ne partez pas à l’improviste. Rien ne vous oblige à le suivre à la lettre une fois le visa obtenu. Mes plans ont déjà changé comparés à mon plan d’origine! Voici mes plans d’origine pour référence:

Pensez bien à tout mettre, jusqu’aux bus inter-villes/train de villes en villes. Attention, en tant que futur résident du Japon, vous n’avez pas le droit au JR Pass qui vous permet de prendre le Shinkansen en illimité. Seuls les touristes sur le territoire pendant 90 jours maximum y ont droit.

Mettez plusieurs endroits et ne mettez pas Tokyo pendant 1 an car ils vont trouver ça louche que vous demandiez un visa d’1 an pour voyager et vous comptez rester dans la capitale toute l’année.

Certificat de fonds bancaires

Il vous faut aller à votre banque et leur demander un certificat de fond bancaire. Il vous faut 4.500 euros sur votre compte ou livret d’épargne non bloqué. Vous pouvez avoir 3.100 euros si vous avez un billet aller et retour modifiable (il faut passer par une agence). Ces sommes peuvent changer d’année en année donc n’hésitez pas à vérifier sur le site de l’ambassade.

Certaines personnes malignes peuvent penser « ah il me manque 1.000 euros, je demande à mon frère de me les virer sur mon compte, je récupère le certificat de fond et je lui refais le virement » en théorie, cette pratique est illégale. Donc à vos risques et périls.

certificat bancaire pvt japon tokyo voyager

Certificat médical

Attestant de votre bonne santé. Le plus facile !

Le formulaire de demande de visa

A faire à la main ou à l’ordinateur. Vous n’avez pas besoin de remplir la dernière partie sur l’employeur/l’inviteur car vous n’en avez pas. N’oubliez pas de COLLER une photo dessus. Cette photo sera la photo de votre visa.

Un CV

cv japon voyager pvt visa travail conseils comment écrire

Il proposait un CV de l’ambassade avec vos expériences au Japon si vous en avez eu, votre expérience professionnelle et formation. Au cas où, j’ai rajouté mon CV anglais en plus, on ne sait jamais.


Pour la petite anecdote (ceux qui suivent mes réseaux sociaux la connaissent déjà). Le modèle de l’ambassade avec une catégorie « intérêts » dans laquelle j’ai mis broderie entre autres (oui j’aime la broderie !). Plus tard dans la journée après avoir déposé ma demande au consulat à Lyon dans la journée, je reçois un email « correspondance personnelle » et c’est la dame du consulat qui me dit qu’elle est aussi grande brodeuse et qu’elle est étonnée qu’une jeune fille en soit passionnée ! Elle me dit également qu’elle fait de la broderie japonaise et que lorsque je reviens chercher mon visa nous pouvons en parler. Quelle coïncidence !

temple japon voyage pvt partir 1 an

Elle me dit que c’est un art qui se perd. Les vrais kimonos ont des broderies fait main et c’est une industrie très fermée au Japon qui du coup perd des experts. Mais apparemment il y a des écoles qui s’ouvrent à l’étranger pour ceux vraiment motivés qui veulent dédier leur vie à la broderie (ce n’est pas mon cas je crois haha). Bref, entretien très intéressant et une femme très très gentille !

Un justificatif de domicile + attestation

Si votre passeport a une adresse qui n’appartient pas à votre conscription actuelle, il vous faut un justificatif de domicile. Par exemple, mon passeport a été fait à Nantes mais j’habite en Savoie, qui est du coup rattaché au consulat de Lyon. J’ai du donc présenter un justificatif de domicile au nom de mon père car je vis chez lui + une attestation de sa part comme quoi je vis bien chez lui + sa pièce d’identité.

Je vous dis, j’ai pas voulu rigoler, j’ai bien rassemblé toutes les pièces et plus qu’il ne fallait. Je ne voulais pas qu’on me refuse le visa ! Au passage, le limite de demande par an de visa PVT pour le Japon est de 1500. Le palier n’a jamais été atteint mais on s’attend à ce qu’il le soit à l’approche des Jeux Olympiques. En Australie par exemple il n’y a pas de palier ! Plus de 22.000 français ont leur visa tous les ans.

Alors quelle suite pour Travelykat?

cerisiers en fleurs japon temple tokyo pvt partir au japon voyager 1 an

Comme vous avez pu le comprendre, Travelykat va vivre encore au moins une année. Une année excitante car moins d’organisation au préalable. Je suis à 2 mois de mon arrivée au Japon et je ne sais pas où, quoi, comment. La vraie aventure va pouvoir commencer. J’ai hâte de partager mes expériences, négatives et positives, être plus régulière sur ce blog (promis!). Merci à tous de me suivre, de laisser des gentils petits mots ça me motive à continuer et à ne pas laisser tomber!

Si vous avez Instagram, n’hésitez pas à me suivre dessus pour suivre mes aventures au quotidien.

Attendez…
Bravo! Vous êtes inscrit

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :